«Avec Solo Office nous avons eu la volonté de repousser le plus possible
les limites de ce qu'on entend habituellement par le mot "maison" et néanmoins, de fabriquer un lieu de vie confortable ; fabriquer un habitat qui se fonde
dans son environnement, qui disparaisse quasiment. Le contexte choisi pour accueillir cet objectif était idéal, un site merveilleux et très imposant.
L'idée même d'habitation du site nous paraît indissociable d'un exercice
de création d'un habitat qui soit le moins "maison" possible et qui permette une existence en harmonie avec la splendeur du terrain naturel, sans contrainte
ni limite entre la « maison » et la nature environnante.
La situation géographique de la Solo Office est exceptionnelle : un plateau
surplombant une étendue sauvage. C'est pourquoi Solo Office ne fait que souligner ce qui est déjà là et s'attache tout particulièrement au périmètre du
plateau. Le toit circulaire invite à une promenade couverte le long du plateau.
Il est supporté par quatre ensembles de colonnes, dont chacun forme
un ensemble de pièces plus ou moins abritées. Son périmètre sert de support continu pour les rideaux. Les façades extérieures sont faites de panneaux ultra légers pouvant s'ouvrir intégralement, produisant ainsi un lien direct entre dedans et dehors.
Le plateau en soi est la forme architecturale primordiale servant de base à Solo Office. C'est pour cette raison qu'il demeure intact, et seule une partie de
sa surface est entamée par un plan d'eau créé pour le confort des habitants.»

Kersten Geers et David Van Severen

Solo Office Kersten Geers David Van Severen
Los Carpinteros

Espace d’architecture contemporaine, Paris

Los Carpinteros